Possibilités actuelles

***Il n’y a pas à l’heure actuelle de concours ouvert pour des emplois.***

La Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions s’est donné pour politique d’attirer le plus grand nombre  possible de candidats qualifiés, dans les limites du rapport coût-efficacité, afin de combler les postes vacants ou les postes supplémentaires affichés à l’occasion.  En matière d’embauche, la CNER accorde d’abord la priorité aux bénéficiaires de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut puis aux résidants du Nunavut.  Les candidats qui devront être  considérés comme bénéficiaires ou comme résidants doivent clairement s’identifier tels quels dans leur demande d’emploi car la CNER pourrait vérifier leur statut de bénéficiaire ou de résidant.

La CNER conservera pendant deux (2) ans tous les dossiers, entrevues, évaluations et prononcés des candidats.  La CNER accepte également des curriculum vitae non sollicités de personnes désirant que leur candidature soit prise en considération pour de futurs postes vacants.

Les candidatures peuvent être soumises par courriel à la CNER à l’adresse humanresources@nirb.ca

Description des tâches

La Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions maintient une description de tâches à jour pour chacun de ses postes.  Le but du poste, les tâches et responsabilités inhérentes et les qualifications requises y sont énoncés..

La CNER reconnaît que les membres de son personnel jouent un rôle prépondérant dans la réalisation de sa mission.   D’importantes possibilités sont offertes aux employés aux fins de satisfaction dans l’emploi, de croissance personnelle et d’avancement professionnel.   Les étudiants envisageant une carrière en évaluation environnementale sont encouragés à contacter la CNER quant aux possibilités d’emplois d’été, de stages et de mentorat.

 

Étudiants d’été
Sous la direction du Chef des communications, les étudiants d’été fournissent un soutien administratif et de secrétariat à la Direction des services techniques et effectuent toute autre tâche qui leur sera confiée. .

Secrétaire/réceptionniste
Relevant du Directeur des finances et de l’administration, le/la secrétaire/réceptionniste est chargé(e) d’assurer un soutien administratif et exécutif et de secrétariat.

Administrateur en environnement
Relevant du Directeur des services techniques et sous la supervision du Chef de l’administration technique, les administrateurs en environnement collaborent à l’accueil et à la distribution des propositions de projets, agissant comme premiers points de contact dans le processus d’évaluation des incidences, fournissant des renseignements ou dirigeant les requêtes et gérant le flux d’informations relatives aux évaluations environnementales.

Commis aux finances et à l’administration
Le commis aux finances et à l’administration effectue des activités comptables journalières et assure des services financiers, de ressources humaines et d’administration générale à la CNER. Le titulaire de ce poste offre un soutien magistral au directeur des finances et de l’administration en ce qui a trait à la gestion des dossiers, l’entrée de données et la comptabilité en général.

Conseiller technique subalterne
Relevant du directeur des services techniques et supervisé par le chef de l’administration technique, le conseiller technique subalterne aide à l’exécution des évaluations environnementales des projets de développement proposés ainsi qu’à l’application des programmes de surveillance pour les projets approuvés.  Ce poste, principalement axé sur la tenue des évaluations entreprises dans le cadre des examens préalables et sur l’assistance à l’administration quotidienne des registres publics inhérents, prévoit aussi des fonctions d’aide au personnel technique principal dans l’évaluation des répercussions et dans les tâches de participation communautaires.

Coordonnateur des relations avec les collectivités
Le coordonnateur des relations avec les collectivités est chargé de coordonner les initiatives d’intéressement du public et les activités de relations avec les collectivités.  Le titulaire de ce poste aide le personnel technique dans la logistique des réunions et sert de principal contact pour la population en général, assurant un soutien chaleureux et accessible pour que les événements soient bien publicisés et très courus.

Agent principal des finances
Relevant du Directeur des finances et de l’administration, l’agent principal des finances est responsable des opérations comptables quotidiennes, des ressources financières et humaines et de l’administration générale de la Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions.  Le titulaire de ce poste apporte une aide majeure au directeur des finances et de l’administration en ce qui a trait à la gestion des dossiers, l’entrée de données, la comptabilité générale et la comptabilité de la paye.

Agent des ressources humaines
L’agent des ressources humaines contribue à la planification des ressources humaines de la Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions, ainsi qu’à la surveillance du rendement des employés et à l’administration des absences et des déplacements du personnel.  Importante personne-ressource pour la Commission, le titulaire du poste gère les questions de ressources humaines du personnel ; il fournit de l’aide et des conseils en ce qui a trait au recrutement, à  l’administration des politiques et au perfectionnement professionnel continu.

Spécialiste des SIG
Relevant du Directeur des services techniques, le spécialiste des SIG développe et maintient la base de données des systèmes d’information géographique (SIG) de la CNER ainsi que les cartes liées à l’évaluation des incidences environnementales.  Le titulaire de ce poste offre une aide technique au Conseil et au personnel, contextualisant les renseignements aux fins d’évaluation et, par une sensibilisation situationnelle accrue et une analyse des effets cumulatifs, facilite une meilleure compréhension des éventuelles répercussions environnementales.

Technicien-spécialiste du milieu
Le technicien-spécialiste du milieu contribue au développement et à la maintenance des sites Web, des bases de données et des systèmes de la CNER.  Il effectue ces tâches en mixant du travail autogéré et des liens professionnels avec des personnes de l’interne et des agences/organisations externes.  Le titulaire de ce poste assure une prestation précise et cohérente des renseignements généraux et techniques dans un format numérique accessible à la population en général.   

Traducteur/Interprète, niveau I
Relevant du Chef des communications, le traducteur/interprète, niveau I, est chargé de fournir des services de traduction et d’interprétation en Inuktitut/anglais et/ou Inuinnaqtun/anglais, à la Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions.

Traducteur/Interprète, niveau II
Relevant du Chef des communications, le traducteur/interprète, niveau II. est chargé de fournir des services professionnels de traduction et d’interprétation en Inuktitut/anglais et/ou Inuinnaqtun/anglais ainsi que servir de mentor au traducteur/interprèete de niveau I, tout en contribuant à l’avancement et à la promotion de la terminologie et de l’utilisation des langues Inuktitut et Inuinnaqtun dans les processus d’évaluation des répercussions.

Chef de l’administration technique
Relevant du Directeur des services techniques, le chef de l’administration technique est responsable de la maintenance quotidienne des registres publics, en ligne et imprimés, en fonction des évaluations de la CNER.  Il supervise la réception et l’envoi des communications du Service technique, dirigeant les requêtes et gérant la circulation des informations relatives aux examens, préalables et approfondis.  Il supervise directement les administrateurs en environnement et les conseillers techniques subalternes, assure la liaison entre le directeur et le personnel technique, contribue à l’affectation des examens avec coordination/suivi des échéances spécifiques des évaluations, des communications et de la documentation.

Chef des Communications
Relevant du Directeur général, le Chef des communications coordonne les communications des processus, événements et décisions de la CNER auprès du gouvernement, des organisations induites, des organisations communautaires et de la population en général.  La titulaire de ce poste assure à la Commission un appui de supervision et de création pour toutes ses initiatives d’intéressement public; elle veille à ce que les communications soient tout aussi professionnelles qu’accessibles et délivrent des messages clés aux groupes cibles.

Conseiller technique niveau I
Relevant du Directeur des services techniques, le conseiller technique dirige les évaluations environnementales des projets de développement proposés ainsi que les programmes de surveillance des projets approuvés, renvoyés à la CNER en vertu de l’article 12 de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut et et de la Partie 3 de la Loi sur l’aménagement du territoire et l’évaluation des projets au Nunavut.  Il gère surtout de multiples évaluations au niveau des examens préalables et contribuant à l’évaluation des grands projets de développement, le titulaire de ce poste conseille la haute direction sur des questions techniques, veillant à ce que les évaluations soient effectuées de manière équitable, inclusive et en temps opportun.

Conseiller technique, niveau II
Le conseiller technique de niveau II dirige les évaluations environnementales des projets de développement proposés ainsi que les programmes de surveillance des projets approuvés, renvoyés à la CNER en vertu de l’article 12 de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut et et de la Partie 3 de la Loi sur l’aménagement du territoire et l’évaluation des projets au Nunavut.  Il gère surtout l’examen et les programmes de surveillance des grands projets de développement ; il peut agir d’expert en la matière lorsqu’il conseille la haute direction et la Commission et il veille à ce que les évaluations soient effectuées de manière équitable, inclusive et en temps opportun.

Chef des ressources humaines
Le Chef des ressources humaines supervise la planification des ressources humaines et la surveillance du rendement des employés  par la coordination des procédures de recrutement et de maintien dans l’emploi et de perfectionnement professionnel continu.  Importante personne-ressource pour la Commission, le titulaire du poste gère les questions de ressources humaines du personnel ; il fournit de l’aide et des conseils en ce qui a trait au recrutement, à l’administration des politiques, à l’orientation des employés, à la formation et au perfectionnement professionnel continu.

Chef, Évaluation des repercussions
Le chef du service Évaluation des répercussions dirige les évaluations environnementales des projets de développement proposés et les programmes de surveillance pour les projets approuvés au titre de l’article 12 de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut et de la Partie 3 de la Loi sur l’aménagement du territoire et l’évaluation des projets au Nunavut.  Le titulaire de ce poste assure un soutien au directeur et au conseiller technique en coordonnant l’élaboration et la normalisation des méthodologies, les procédures et les guides d’évaluation des répercussions. 

Chef, surveillance des projets
Le chef du service Surveillance des projets dirige les évaluations environnementales des projets de développement proposés et les programmes de surveillance pour les projets approuvés au titre de  la Partie 3 de la Loi sur l’aménagement du territoire et l’évaluation des projets au Nunavut.  Le titulaire de ce poste assure un soutien au directeur et aux services techniques  en coordonnant l’élaboration et la normalisation des méthodologies, les procédures et les guides d’évaluation des répercussions.

Conseiller en politiques
Le conseiller en politiques offre une analyse et des conseils objectifs à la CNER  sur les diverses poltiiques internes et externes, les initiatives de planification et législatives.  Le titulaire aide directement le direvteur général à identifier les questions litigieuses, les autres possibilités, les lacunes en politiques, les conséquences financières/juridiques, les répercussions interministérielles et externes et la conformité au mandat de la CNER.

Directeur, Finances et administration
Relevant du Directeur général, le directeur des finances et de l’administration doit assurer, à la Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions, la prestation de tous les services de soutien en ressources humaines, administration et finances et veiller à ce qu’ils soient conformes aux lois et règlements, aux méthodes comptables/commerciales saines, aux politiques et procédures et aux obligations de déclaration des agences de financement.

Directeur, Services techniques
Relevant du Directeur général, le directeur des services techniques supervise une équipe multi-disciplinaire, dirigeant les évaluations environnementales et les processus de surveillance pour tous les projets renvoyés à la CNER en vertu de l’article 12 de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut  et de la Partie 3 de la Loi sur l’aménagement du territoire et l’évaluation des projets au Nunavut.  Le titulaire conseille  directement le Conseil d’administration sur des questions techniques et  veille à ce que les évaluations soient effectuées en respectant le besoin de la CNER d’assurer une équité procédurale, de la transparence et la  prise de décision en temps opportun.

Directeur général
Relevant du/de la Président(e) de la Commission, le Directeur général est chargé d’assurer la direction, le leadership et la gestion soutenue des opérations et du personnel. Il fournit des conseils, des recommandations et une orientation aux membres du Conseil d’administration de la Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions.